La Bretagne occupée
Compl. Titre  1940-1945, des photos inédites prises par les soldats allemands
Auteurs   Chartier-Le Floch, Erwan (Auteur)
Le Fur, Laure (Auteur)
Edition  Le Télégramme : Morlaix , 2023
Collation   1 vol. (173 p.)
Illustration   ill., couv. ill.
Format   27 cm
ISBN   978-2-492394-02-7
Prix   28 EUR
Langue d'édition   français
Sujets   Deuxième Guerre mondiale : Bretagne (France)
Catégories   Documentaires
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSection / LocalisationEtat
Médiathèque 1291780086578 BZH 944.081 6Adulte / Sorti
Résumé : Ce livre vous plonge dans l’histoire de la Bretagne occupée lors de la guerre 39-45, racontée en des dizaines de clichés inédits... Un travail de collectage et d’analyse qui revient sur ces années de conflit qui ont marqué plusieurs générations de Bretons. Les Boches , Ar Boched ! comme les surnommaient les Bretons, avaient une mission dans leur stratégie d’invasion de l’Europe : saisir des photos sur les terres dont ils prenaient le contrôle. Ainsi le voulait Goebbels, le terrible patron de la propagande d’Hitler. Les soldats de la Wehrmacht étaient donc équipés d’appareils photo et saisissaient image sur image pour alimenter notamment les campagnes d’endoctrinement du régime hitlérien. Ces clichés, un collectionneur breton, Christian Le Corre, en a retrouvé des centaines, totalement inédits. Ces années de guerre restent complexes. Si des Bretons courageux à qui nous devons d’être là aujourd’hui ont détourné le regard des objectifs allemands et ont choisi les armes de la Résistance, d’autres ont collaboré ou, à tout le moins, ont cohabité avec l’envahisseur. Certaines des prises de vue de cet ouvrage peuvent ainsi déranger car elles témoignent inévitablement d’un fait : sous l’Occupation, aussi rude fut-elle, la vie continuait parfois. Souvent incroyables, les clichés ainsi sortis des archives du collectionneur permettent à Erwan Chartier-Le Floc’h, historien et journaliste, de restituer ces photos dans le contexte de ce terrible conflit. Cet ouvrage demande à tous de se confronter à la réalité des heures sombres de notre histoire. Et de garder en mémoire le regard des Bigoudènes et des Bretons faisant face à l’envahisseur.